Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales

Groupe de sociologie politique et morale

Alain Desrosières

Administrateur, INSEE, Docteur Honoris Causa de l’UQÀM (Canada)

Courriel

Fonctions

  • Membre du centre Alexandre Koyré d’histoire et des sciences (EHESS, Paris)

Ouvrages

Image1

DESROSIERES, A., 2010, La politique des grands nombres. Histoire de la raison statistique, La Découverte/Poche, Paris, 3ème édition.

Image2

DESROSIERES, A., 2008, Pour une sociologie historique de la quantification, Presses des Mines ParisTech

Image3

DESROSIERES, A., 2008, Gouverner par les nombres, Presses des Mines ParisTech, Paris.

Articles  

2011

  • DESROSIERES, A., 2011, (A paraître) « Words and Numbers : For a Sociology of the Statistical Argument », in : Saetnan A.R., Lomell H.M., Hammer S. (eds) : The Mutual Construction of Statistics and Society, Routlege, New-York, pp. 41-63

2010

  • DESROSIERES, A., 2010, « Est-il bon, est-il méchant ? Le rôle du nombre dans le gouvernement de la cité néolibérale » (communication au séminaire  L’informazione prima dell’informazione. Conoscenza e scelte pubbliche,  Université de Milan Bicocca, 27 mai 2010)

  • DESROSIERES, A., 2010, « L’économie des conventions et la statistique : le paradoxe des origines » (Article pour un numéro à paraître de la revue Historical Social Research, sur l’Economie des conventions)

2009

  • DESROSIERES, A., 2009, « Statistics and governmentality : an historical approach », Sixth Lee Lecture, All Souls College, Oxford, 3 march 2009

2008

  • DESROSIERES, A., 2008, « La contestation des statistiques publiques », Regards sur l’actualité, dossier « Les statistiques publiques en débat », La documentation française, pp. 33-43.

  • DESROSIERES, A., 2008, « Un enseignement sur l’histoire de la statistique et de l ‘économétrie pour les élèves de l’ENSAE », Communication au Colloque international sur l’enseignement de la statistique, Lyon, septembre 2009

  • DESROSIERES, A., 2008, « Commensuration and probabilism : two kinds of controversies about statistics (1850-1940) », in Stamhuis I.H., Klep K.M.M., van Maarseven J.S.C.J. (eds): The Statistical Mind in Modern Society :The Netherlands 1850-1940, Vol II, Statistics and Scientific Work,  Aksant, Amsterdam, pp. 311-321.

  • DESROSIERES, A., 2008, “Analyse des données et sciences humaines : comment cartographier le monde social ?”, Journal électronique d’histoire d’histoire des probabilités et des statistiques, Téléharger en PDF

2007

  • DESROSIERES, A., 2007, "Comparing the Incomparable : the Sociology of Statistics", in : T.  Martin (ed) : Augustin Cournot : Modelling Economics,   Edward Elgar, pp. 116-143. 

  • DESROSIERES, A., 2007, "Words and Numbers : For a sociology of the statistical argument",  Paper for the workshop :  "For whom the Bell Curves ? Statistics as a boundary  object between science and the State",  Trondheim,  May 2007.

2005

  • DESROSIERES, A., 2005 (sous presse), « Les qualités des quantités ; comment gérer la tension entre réalisme et conventionnalisme », Enquête.

  • DESROSIERES, A., 2005 Die Politik des grossen Zahlen. Eine Geschichte des statistischen Denkweise, Springer ,  Berlin.

  • DESROSIERES, A., 2005  "Décrire l'Etat ou explorer la société : les deux sources de la statistique publique", Genèses, 58, pp. 4-27.

2004

  • DESROSIERES, A., 2004, « Enquêtes versus registres administratifs : réflexion sur la dualité des sources statistiques », note INSEE n°01/D005 du 27 avril.8/p> >/|i>

2003

  • DESROSIERES, A., 2003a, « Comment fabriquer un espace de commune mesure ? Harmonisation des statistiques et réalisme de leurs usages », in Lallement, M., Spurk, J. (dir.), Stratégies de la comparaison internationale, 151-166.

  • DESROSIERES, A., 2003b, « Managing the Economy : the State, the Market, and Statistics », in Porter, T., Ross, D. (dir.), The Cambridge History of Science, vol. 7, Modern Social and Behavioral Sciences, Cambridge University Press, 553-564. Télécharger en PDF

  • DESROSIERES, A., 2003c, « Historiciser l’action publique. L’Etat, le marché et les statistiques », in Laborier, P., Trom, D. (dir.), Historicités de l’action publique, Paris, PUF, 207-221.

  • DESROSIERES, A., 2003d, « Une rencontre improbable et ses deux héritages », in Encrevé, P., Lagrave R.-M. (dir.), Travailler avec Bourdieu, Paris, Flammarion, 209-218.

  • DESROSIERES, A., 2003e, « Le nombre et la Constitution », La Recherche, Hors-Série n°13, 8-12.

2002

  • Blanc, M., DESROSIERES, A., 2002, « Entre décentralisation et coordination. Une analyse des spécificités des services statistiques ministériels », Courrier des statistiques, n°104, 9-25. Télécharger en PDF

  • DESROSIERES, A., 2002, « Adolphe Quetelet », Courrier des statistiques, n°104, 3-8.

2001

  • DESROSIERES, A., 2001a, « Entre réalisme métrologique et conventions d’équivalence : les ambiguités de la sociologie quantitative », Genèses, 43, 112-127.

  • DESROSIERES, A., 2001b, « How Real Are Statistics ? Four Possible Attitudes », Social Research, vol. 68, 2, 339-355.



haut de page

Les annonces

  • Les travailleurs intellectuels à l'épreuve des transformations de l'emploi et du capitalisme. Nouvelles figures, nouvelles classes ? Parmi les tendances caractéristiques du capitalisme contemporain, les sciences sociales mettent souvent en avant d’une part les transformations de la relation salariale vers davantage de flexibilité, d’intermittence et d’incertitude quant à ses frontières et ses statuts et, d’autre part, la montée en puissance d’une production immatérielle ou cognitive et d’un travail plus « créatif ». L'objectif de cette journée d'études est d’interroger les travaux théoriques ou empiriques qui voient dans ces deux tendances le fondement d’une recomposition des classes sociales, en particulier à travers l’émergence de nouvelles géométries sociales centrées autour de la figure d’un travailleur intellectuel précaire.